Bourgogne bio

Acheter les vins Bourgogne bio chez Ardoneo

AOC Bourgogne
Domaine Trapet - Vin Bio - AOC Bourgogne - Bourgogne Rouge - 2015
18,90€
[...]
Le Bourgogne du domaine Trapet est un Bourgogne rouge bio que l'on apprécie chaque année. Ce 2015 est parfaitement équilibré, sur des arômes de fraises et de cassis. Les tanins sont souples et le vin très équilibré. Quantités disponibles très limitées ! Un Bourgogne rouge qui mérite 3-4 ans de garde pour se livrer pleinement. A garder donc ! En savoir plus ici sur le Domaine Trapet
Domaine Trapet - Vin Bio
Bourgogne Rouge | 2015 | Rouge | 75 cL
+ info

Vins Bourgogne bio

Bourgogne bio en quelques mots

L'AOC Bourgogne est vaste et générique. En rouge et en blanc, il est conseillé de bien se renseigner sur la qualité du producteur avant d'acheter car les différences peuvent être énormes d'un domaine à l'autre en termes de prix et de qualité. Les meilleurs Bourgogne génériques sont souvent ceux qui jouxtent les grandes appellations de la Côte de Beaune et de la Côte de Nuits.

Producteurs de Bourgogne bio

Les producteurs de Bourgogne bio sont nombreux en rouge et en blanc mais les meilleurs sont souvent les plus réputés dans les grandes appellations. Aussi prendrez-vous peu de risques à goûter un Bourgogne générique des domaines Pierre Morey, Chantal Lescure ou encore Trapet. Tous sont hautement recommandables car les soins apportés au vin sont aussi grands que pour les cuvées les plus prestigieuses.


Pour accompagner votre Bourgogne bio (En partenariat avec www.les-accords-mets-vins.com)

Un bœuf bourguignon : Le bœuf bourguignon fait partie du patrimoine français. Ce plat goûteux assure le bonheur des convives en plein hiver, quand l'âme a besoin de se réchauffer. Viande rouge, légumes, pommes de terre et sauce au vin donnent un plat riche qu'il faudra tenter d'allier avec un vin à la fois puissant, pour faire face au goût du plat, et suffisamment frais et digeste pour ne pas l'alourdir. Un grand Bourgogne, un Gevrey-Chambertin premier cru par exemple, répond à cette définition, mais aussi un Côtes du Rhône nord comme un Saint-Joseph ou un Crozes-Hermitage, entre autres. Enfin, quelques vignerons atypiques comme Marcel Richaud, qui recherchent fraîcheur et digestibilité dans leur vin de soleil, peuvent être choisis. Retrouvez ici une grande sélection de vins bio pour accompagner un boeuf bourguignon.

Un chevreuil grand veneur : Le chevreuil sauce grand veneur est un plat de patience qui demande de longues heures de marinade et de cuisson. Mais la richesse et la complexité des parfums valent bien ce long travail. Il s'agit ici d'un plat à forte personnalité et très aromatique. Le vin, nécessairement rouge, qui l'accompagnera devra avoir du caractère ! C'est ainsi qu'un Cahors, par exemple, saura bien répondre au plat, tout comme un grand Bourgogne, tel un Pommard ou un Clos de Vougeot ; enfin un Pomerol d'un beau millésime sera aussi un compagnon parfait. Retrouvez ici une grande sélection de vins bio pour accompagner un chevreuil grand veneur.

Des pâtes bolognaises : Les pâtes bolognaises sont un mets délicat à marier à cause de la tomate qui n'est pas vraiment l'amie du vin... Nous vous conseillons d'aller sur des vins souples, peu tanniques et fruités afin que la tomate ne raidisse pas le vin. Choisissez par exemple un Bourgogne village, un Beaujolais, un pinot noir d'Alsace pour leur côté fruité et souple. Côté italien, vous pouvez choisir un Dolcetto, très fruité sur des arômes de fraises : il surprendra vos convives fera un bel accord mets-vin.

Un poulet au curry et lait de coco : Le poulet au curry et lait de noix de coco est un classique de la cuisine asiatique. Un plat, plein de saveur grâce au curry et au lait de coco bien sûr mais aussi au gingembre, à la tomate, aux oignons... Sur ce type de plat aromatique mais pas très épicé, en termes d'accord mets-vins, je conseille soit un blanc d'Alsace, un Gewürztraminer bio par exemple du domaine Stœffler ou un Cairanne blanc du domaine Richaud, deux vins très aromatiques sur des notes de fruits exotiques. Pour les amateurs de vins rouges, j'opterai pour un Bourgogne fruité, comme ce Santenay premier cru du domaine Muzard, fruité, aux tannins souples.

Un poulet à la crème et aux morilles : Quand le temps des champignons est de retour, beaucoup sont tentés de travailler les morilles. Je vous propose donc de vous conseiller sur un poulet de Bresse à la crème et aux morilles, mets qui pourra accompagner vos repas de fête de fin d'année. Avec une viande blanche, il ne faut pas hésiter à servir un joli vin blanc, surtout si elle est accompagnée de morilles. J'aime l'accord avec un blanc du Jura, que vous pouvez aussi utiliser un peu pour la sauce. Le goût de noix et de noisette de la cuvée Sacha, de Jacques Puffeney, se mariera parfaitement avec le champignon. De façon plus classique, vous pouvez vous orienter sur un grand blanc de Bourgogne, avec suffisamment de puissance pour faire face au plat : je pense à un Meursault par exemple. Celui de Pierre Morey en 2003 (vin bio) est à son apogée. Enfin, un sauvignon sec récolté à belle maturité comme la cuvée Acacia du domaine Jonc-Blanc pourra constituer une belle découverte.

Un veau Marengo : Le veau Marengo est un classique de la cuisine. De beaux morceaux de veau, du concentré de tomate, de l'ail, du persil, du laurier, des oignons, un bouquet garni et vous avez la base du veau Marengo. Très parfumé et aromatique, le veau Marengo (qui peut aussi être un poulet Marengo) se marie bien avec des vins bio (de préférence) souples et fruités, afin de respecter la complexité et la délicatesse des parfums. Un rouge tannique aurait tendance à trop écraser le plat. Un Irancy rouge de Bourgogne, un Saumur-Champigny seront les compagnons idéaux du veau Marengo. Du soleil dans l'assiette.

Un tournedos de veau : Le tournedos de veau est particulièrement prisé pour sa chair fine et délicate. Pour associer un vin à des tournedos de veau, nous conseillons de choisir un flacon qui ne soit pas trop puissant afin de ne pas écraser les notes douces et délicates du veau. Nous suggérons donc un Chinon, celui du château de Coulaine par exemple, pour son joli fruit et sa douceur ; vous pourrez aussi aller sur un Pinot noir d'Alsace si vous aimez les vins plus minéraux, ou encore un Bourgogne rouge de chez P. Morey, fruité et gourmand à souhait !

Une fondue bourguignonne : La fondue bourguignonne consiste à déguster de petits morceaux de viande cuits dans un bain d'huile. Les viandes peuvent être variées, tout comme les sauces qui les accompagnent. Il s'agira donc trouver un vin plutôt polyvalent, fin, assez aérien pour contrebalancer le gras de la viande mais surtout celui des sauces. Pour rester dans le thème, on pourra aller sur un Bourgogne rouge de P. Morey, ou alors partir sur un Saumur-Champigny du domaine des Roches Neuves. Plus original, un magnifique Cahors tout en finesse du Mas del Périé sera parfait !

Un cocktail de crevettes : Le cocktail de crevettes est un classique des entrées de bistrot. Crevettes, avocats, mayonnaise, ketchup, citron, participent au succès du cocktail de crevettes. Cette recette est un peu grasse, il convient donc chercher un vin frais et minéral pour bien répondre à cette entrée. On peut aller chercher un sauvignon de Loire comme ce Sancerre frais et tendu du domaine Vacheron, un chardonnay de Bourgogne comme un Viré-Cléssé du domaine Sainte-Barbe, ou encore ce Santenay blanc du domaine Muzard.

Des cailles : Les cailles font partie de la famille des petits gibiers à plume. Elles possèdent plus de personnalité et de goût que la volaille classique mais sont nettement moins fortes que le gibier à poil ! En fonction de la recette, nous nous tournerons vers un vin plus ou moins puissant. Pour des cailles juste rôties, un Pessac-Léognan ou un Bourgogne léger comme un Irancy feront très bien l'affaire. Pour des cailles aux raisins, on pourra aussi aller vers un Coteaux du Languedoc Pézenas comme cette cuvée Plaisirs du domaine Monplezy !

Un Meursault : Le Meursault fait partie des grands vins blancs de légende en Bourgogne. Il représente, avec Puligny-Montrachet, l'une des deux grandes appellations les plus connues. Le Meursault est un grand vin de garde ; blanc sec, il est gras, puissant, aromatique, sur des notes de pommes, d'amandes, de noisettes notamment. Il se révèle très à l'aise sur des viandes blanches à la crème, comme une volaille de Bresse aux girolles par exemple, ou encore sur un poisson en sauce. Compte tenu du caractère du vin, on évitera les plateaux de fruits de mer qui demandent des vins plus minéraux et tendus.

Des salades composées : Les salades composées sont fréquentes lors des repas entre amis pour accompagner facilement et simplement des charcuteries ou encore un barbecue. Les salades pouvant être composées de toutes sortes d'ingrédients, nous conseillons de proposer avec ce plat des vins polyvalents et assez légers. On s'orientera donc vers un Bourgogne rouge, un pinot d'Alsace ou encore un vin léger et fruité de Gascogne comme cette cuvée Magnus.

Un civet de lièvre : Le lièvre fait partie des gibiers et son goût est prononcé : le civet de lièvre est donc un plat de caractère. Cuit avec du vin rouge, des oignons, du cognac, des clous de girofles, des lardons, entre autres, ce mets traditionnel de la cuisine française est riche et puissant. Il faut donc choisir un vin de caractère pour convenir à un civet de lièvre. On ira par exemple sur un Cornas de la vallée du Rhône, ou encore une Côte-Rotie ou un Crozes-Hermitage puissant et racé. Amateurs de Bourgogne, choisissez un Côte de Nuits comme ce Nuits-Saint-Georges de chez Gouges, une merveille de puissance maîtrisée avec élégance. Découvrez d'autres vins qui s'accordent avec un civet de lièvre, comme ceux du Domaine D'Aupilhac sur ardoneo.

Des tagliatelles aux fruits de mer : Plat familial et sain, les tagliatelles aux fruits de mer constituent l'occasion de faire découvrir de façon gourmande les produits de la mer aux enfants. Moules, crevettes, calamars, langoustines : vous avez le choix tant la diversité des produits de la mer est grande. Pour le plaisir des parents, on peut proposer d'accompagner ce plat d'un joli blanc sec. On partira sur un riesling d'Alsace, un vin de Loire comme un Cheverny du domaine des Huards ou encore un sauvignon de Bourgogne comme ce Saint-Bris du domaine Goisot, frais et tendu !

Un Bourgogne rouge : Le Bourgogne rouge (quand il ne s'agit pas d'une AOC Village comme par exemple Gevrey-Chambertin ou Ladois), est un vin fruité et assez léger. Polyvalent, il convient parfaitement à des repas improvisés à base de tartes, de quiches et de salades. Il sera également à l'aise sur des viandes blanches, des viandes rouges grillées et parfois sur quelques poissons gras si le vin est souple. Le Bourgogne rouge peut aussi se marier avec des buffets de charcuterie et des plateaux de fromages. Le fruit, l'équilibre et la buvabilité du Bourgogne rouge en font le vin de plaisir par excellence si vous savez choisir le producteur qui apporte la meilleur attention à son élaboration. Découvrez une sélection exceptionnelle de grands href="http://www.vin-bio-ardoneo.com/">vins bio de Bourgogne sur ardoneo.

Un tartare de bœuf : Sur une viande rouge crue comme l'est le bœuf en tartare, il est possible de mettre des vins très différents en fonction de l'assaisonnement. Si le tartare est peu assaisonné, vous pouvez choisir un vin rouge léger et fruité, comme un pinot d'Alsace ou de Bourgogne, par exemple un Côtes d'Auxerre du domaine Goisot. Si l'assaisonnement est plus puissant, avec des épices ou du tabasco, vous pouvez opter pour un vin du Roussillon, comme ce Généreux du domaine Mastrio ou encore un Côtes du Rhône, un Crozes-Hermitage du domaine Combier par exemple.

Un tournedos Rossini : Avec un tournedos Rossini, vous avez le choix du vin, mais il faut se concentrer sur les vins rouges. Le plat, riche et gras, développe des arômes subtils : il vous faut trouver un vin rouge aux tannins fondus, raffiné et élégant. Je pense à un Pessac-Léognan, un domaine de Chevalier 2004, par exemple. Autre possibilité : un grand Bourgogne du domaine Trapet, plus précisemment un premier cru Clos Prieur. Enfin, après quelques années, un Languedoc comme les Cocalières de S. Fadat sera parfait !

Un carpaccio de bœuf : Réservé aux amateurs de viande crue, le carpaccio de bœuf accompagné d'une belle salade revient à la table avec les beaux jours. Afin de garder ce goût unique de viande sanguine, il est conseillé de rester sur un vin peu tannique. On pense par exemple à un gamay de Loire du domaine des Pothiers, Référence, à un Bourgogne rouge de P. Morey ou, plus original, à un Fiefs Vendéens du domaine Saint-Nicolas. Servez les vins autour de 18 degrés pour les apprécier idéalement.

Du crabe : Le crabe est un crustacé dont la chair possède un goût subtil et délicat. Il s'agit de choisir un vin qui fera ressortir ce goût, un vin élancé et sec plutôt que puissant et gras. Avec un crabe, nous conseillons donc un Bourgogne Aligoté, un Sylvaner ou encore un Sancerre très sec pour respecter le produit et faire ressortir tous ses arômes.

Un filet mignon de porc : Le filet mignon de porc est une partie particulièrement tendre de l'animal. Cuisiné simplement, avec du sel, du poivre et un peu d'ail, il convient à de nombreux vins rouges, pour autant qu'ils ne soient pas trop puissants. Ainsi, vous pouvez choisir un Chinon rouge pour accompagner votre filet mignon, mais aussi un Crozes-Hermitage issu de jeunes vignes ou encore un Bourgogne racé et élégant comme celui du domaine Goisot. Découvrez d'autres vins qui s'accordent avec un filet mignon, comme ceux du Domaine D'Aupilhac sur ardoneo.

Du saumon cru mariné aux baies rouges : Le saumon est un poisson gras sur lequel il est conseillé de choisir un vin blanc sec et vif quand il est présenté cru. L'ajout de baies roses donne du relief à la recette et un apport de goût non négligeable. Il est conseillé d'opter pour un vin doté d'un peu de puissance afin d'accompagner cette recette. Vous pouvez ainsi choisir un blanc de Bourgogne passé en fût comme ce Santenay blanc du domaine Muzard, un Saumur blanc du domaine des Roches Neuves ou encore un Languedoc assez minéral et fruité du domaine Pech Redon.

Un axoa de veau : L'axoa de veau est une recette basque composée de veau, de poivrons et de piment d'Espelette. Le veau est relevé par le poivron et les épices. Il est important de choisir un vin aux tannins fondus et ronds pour cette recette, afin que le côté épicé ne le durcisse pas trop. Vous pouvez opter pour un accord régional, avec, par exemple, un Irouléguy rouge âgé ; un Médoc rouge un peu vieilli constituera aussi un bon choix, de même qu'un vin plus souple et non dénué de caractère comme le Morgon de M. Lapierre. Les amateurs de blancs pourront s'orienter pour ce plat vers un blanc puissant et légèrement boisé, comme un grand Bourgogne ou un Grand Blanc du château Révelette, tout près d'Aix-en-Provence. Découvrir l'univers du href="http://www.vin-bio-ardoneo.com/">vin bio sur ardoneo.

Un canard rôti : Quand il est juste rôti dans son jus, le canard peut être servi avec nombre de vins rouges s'ils sont puissants et tanniques. Ainsi, un Médoc rouge, un Cahors, un Languedoc de la Clape ou encore un Bourgogne de la Côte de Nuits pourront-ils être sélectionnés. Si vous le faites rôtir avec du miel ou si vous l'accompagnez de fruits secs, vous pouvez choisir un Côte du Rhône à base de grenache comme celui du domaine Richaud ou, pour les amateurs de grands rosés, un Tavel du domaine de la Mordorée. Découvrez le vin est une fête du domaine Elian Da Ros pour accompagner un canard rôti.

Une langouste à l'américaine : La queue de langouste à l'américaine est une recette assez onéreuse compte tenu de l'animal cuisiné mais qui possède beaucoup d'élégance. Afin de profiter de tous les arômes, il est conseillé de réaliser la recette la veille de la réception ; les notes de la langouste pourront ainsi se mêler à celles de la tomate, de l'oignon, de l'échalote, de l'ail et des carottes. La sauce étant assez goûteuse, vous pourrez choisir un vin blanc plutôt boisé et puissant pour y faire face : un grand blanc de Bourgogne, comme par exemple le Santenay de chez Muzard, un Côtes du Rhône comme ce Lirac blanc du domaine de la Mordorée ou encore le Grand Blanc du château Révelette.

Un Chablis : Le Chablis est un vin blanc de Bourgogne produit autour de la commune de Chablis, près d'Auxerre et issu de cépage chardonnay uniquement. Les Chablis village s’accommodent parfaitement de plateaux de fruits de mer, de fromage de chèvre ou encore d'escargots. Les Chablis premier cru sont à l'aise sur les homards, les langouste, et autres poissons, en sauce ou à la vapeur. Les Chablis grand cru nécessitent un plat plus puissant, soit des poissons, soit des volailles en sauce ou encore un foie gras d'oie.

Un filet mignon au chèvre : Pour accompagner un filet mignon au chèvre, vous pouvez choisir un blanc ou un rouge. Dans les blancs, choisissez un blanc assez aromatique et puissant, légèrement boisé, pour qu'il puisse soutenir le plat. Si vous choisissez un rouge, optez pour un rouge assez léger, comme un Côte de Beaune en Bourgogne, un Sancerre rouge (Loire), ou encore un Graves souple et fruité comme celui du château Haut-Peyrous. Dégustez le vin est une fête du domaine Elian Da Ros pour accompagner un filet mignon au chèvre.

Du chevreau : Le chevreau en lui-même n'a pas un goût très prononcé. Le choix du vin se fera donc plutôt sur la manière de le préparer et de l'accompagner. Si vous le cuisez au four, avec des épices et des herbes de Provence, vous pouvez choisir un vin sudiste, comme un Crozes-Hermitages, un Cairanne ou un Vacqueras. Un Languedoc rouge sur des notes de garrigues constituera aussi un bon choix. Si vous le faites confire, vous pouvez choisir un vieux Bordeaux, comme un Pomerol 2001 du château Gombaude-Guillot, ou un Bourgogne un peu évolué par exemple. Dégustez le vin est une fête du domaine Elian Da Ros pour accompagner un chevreau.

Une côte de veau à l'os : La côte de veau à l'os possède un peu plus de goût qu'une escalope de veau, la présence de l'os lors de la cuisson étant déterminante. Toutefois, elle n'est pas aussi parfumée d'une côte de bœuf. Choisissez donc un vin rouge parfumé mais équilibré, pas trop puissant. Nous conseillons par exemple un vin de Loire, un Anjou ou un Touraine rouge, un Bourgogne léger comme un Irancy ou encore un vin du Sud équilibré comme ce vin du pays d'oc composé de syrah et de pinot noir.

De la dinde : La dinde est une viande assez filandreuse et peu goûteuse. Vous pouvez donc choisir le vin en fonction de la sauce qui accompagne votre viande. Si vous proposez une dinde rôtie, présentez un vin blanc, par exemple un Savennières, ou un rouge léger comme ce Bourgogne du domaine P. Morey. Si vous optez pour des filets de dinde au curry, choisissez un blanc du Languedoc ou de la vallée du Rhône pour accompagner les épices en douceur.

Des ris veau aux morilles : Les ris veau aux morilles constitue l'un des beaux plats de la gastronomie française. Cette accord automnal est quasiment parfait. Pour accompagner des ris veau aux morilles, choisissez un vin blanc gras et fruité. Nous vous conseillons un grand Bourgogne déjà un peu évoluer comme un Corton-Charlemagne, ou un Puligny-Montrachet. Plus original, mais fonctionnant aussi très bien, vous pouvez sélectionner un vin du Jura, à base de Chardonnay, avec un pointe de savagnin si possible.



Les appellationsPinot NoirDomainekreydenweissDomaine EoleLirac Bio


Site édité par Vin Bio Ardoneo